Home / Actualité / COMMUNIQUE DE PRESSE:UN RAPPORT DE DEVELOPPEMENT DURABLE REVELE LES PERFORMANCES DE TASIAST

COMMUNIQUE DE PRESSE:UN RAPPORT DE DEVELOPPEMENT DURABLE REVELE LES PERFORMANCES DE TASIAST

Nouakchott, 1er Octobre 2020_ Édité tous les deux ans afin de décrire l’approche de la société en matière de responsabilité d’entreprise et ses performances, le rapport de responsabilité sociale de Kinross a été publié cette année sous l’intitulé ‘Rapport de Développement Durable’.

 

La publication d’un rapport sous cette nouvelle désignation tient compte de l’intérêt croissant pour les performances ESG des entreprises (Environnement, Social et Gouvernance). Ces performances sont en effet passées en revue et déterminent le classement des entreprises etleur perception par les parties prenantes.

 

Pour l’ensemble des sites de Kinross, les performances font régulièrement l´objet d´un reporting basé sur l’index GRI (Global Reporting Index). Dans la mesure où ce rapport bi-annuel constitue son principal document d’information non financière,  Kinross a toutefois jugé pertinent d’utiliser la nomenclature ESG pour s’aligner sur les initiatives mondiales tel que les objectifs de développement durable de l’ONU, ou les principes d’activité minière responsable du World Gold Council.

 

Les Performances ESG de Tasiast en Mauritanie

 

Performance de la sécurité au travail : Tasiast a atteint l´objectif symbolique de zéro blessures en 2018 et en 2019, n’a reporté qu´un seul accident avec arrêt de travail.

 

Ce niveau élevéde performance est sans aucun doute lié au programme de gestion des risques critiques qui vise la mise en œuvre de contrôles sur mesure et adaptés, afin d´éviter tout risque de blessure ou de fatalité.Ce programme a été mis en œuvre par Tasiast à la fin de 2017, puis mis à jour en 2019 avec de nouvelles catégories et types de risques. Cinquante risques potentiels ont été passés en revue.

 

Performance environnementale :les performances de Tasiast dans le domaine de la gestion de l’eau, des résidus ou sa maîtrise progressive de la qualité de l’air ou des énergies sont tout aussi exemplaires.

 

La mine de Tasiast étant située dans une zone désertique, tous les processus de traitement ont été conçus pour recycler l´eau, ce qui a permis de réutiliser près de 79% de l’eau en 2018 et 76% environ en 2019.

 

La gestion des résidus de traitement repose sur un système de destruction du cyanure et de transfert de ces déchets vers des installations de stockage et traitement à ciel ouvert. Tasiast a enregistré des performances élevées dans ce domaine à tel point qu’aucun incident reportable n’a été signalé au niveau des digues de ses parcs à résidus lors de la visite d’inspection réalisée par des experts indépendants.

Un audit tri-annuel réalisé en novembre 2019 a permis de renouveler avec succès la certification de Tasiast au Code de Gestion International du Cyanure.

 

Tasiast examine enfin de prèstoutesource de pollution potentielle et 5 stations de contrôle de la qualité de l’air ont été initialement installées sur site. Deux stations supplémentaires ont aussi été acquises l’année dernière pour effectuerdes tests supplémentaires et un suivi de toute la zone clôturée du site.

 

Performance Socio-économique :Tasiast apporte une grande contribution dans ce domaineà travers la création d’emplois durables, la formation, les processus d´achats et d’appel d’offre, le paiement des impôts, ou l’appui communautaire ciblé.

 

  • La création d’emplois durables et de qualité ainsi que sa contribution pour le développement de la main-d’œuvre nationale est l’une despremières prioritésde Tasiast’.

 

En 2019, Tasiast a consacré plus de 1,6 millions de dollars (60 millions de MRU) à la formation des fonctions support,des opérations, à la formation HSE, ouaudéveloppement personnel pour favoriser l’émergence d’un management constitué de nationaux. Cette politique a conduit à réduire le nombre de postes expatriés, le ramenant à 4,5 % de l’effectif total. De plus, la rémunération du personnel comprend d’autres avantages tel que les primes de production, d’assurance maladie et allocations. En 2019, 50 millions de dollars (1,9 milliards de MRU) ont ainsi été dépensés en salaires bruts et avantages sociaux en faveur des  employés de TMLSA.

 

  • En plus de son soutien au développement industriel, Tasiast favorise autant que possible le développement du contenu local afin que ses retombées économiques soient effectives et ré

 

Au-delà du renforcementde capacités des entreprises avec lesquelles travaille Tasiast, sondépartement du ´Supply Chain´ a créé en 2019 un comité chargé d´élaborer une définition précise du contenu local, afin de distinguer les entreprises appartenant entièrement aux  Mauritaniens des autres entités ayant des intérêts étrangers  ou desJoint-ventures.

 

En outre, Tasiast recourt à des entreprises locales de la région pour la fourniture de nombreux services aux communautés tel que la livraison d´eau, les services de transport et pour la collecte de déchets. Par ailleurs d´autres activités tel que la réparationdes clôtures sont réalisées par des coopératives locales. Dans une étude menée en 2018 auprès des communautés vivantprès de la mine, 96% des personnes interrogéestrouvaient ainsi que Tasiast est importante pour l’économie locale.

 

  • En 2019, Tasiast a payé 79,4 millions de dollars au Gouvernement Mauritanien sous forme d´impôts, de taxes, droits et redevances.Les axes d´intervention listés ci-après sont aussi à relever .

 

Une mission menée au Parc National du Banc d´Arguin (PNBA)a conduit à réaliser deux études hydrologiques et de biodiversité, qui ont démontré l´absence d´impact de la mine et de ses forages d´eau sur le PNBA puis ouvert à un partenariat cadre à divers projets scientifiques et sociaux. Un forage d´une valeur de 100,000 dollars (soit 3,7 millions de MRU) a été réaliséà la ceinture verte de Chami.

 

Tasiast a d´autre part fourni d’importantsservices logistiques  pour la réhabilitation des zones d’orpaillage pour un coût deplus de 1, 2 millions de MRU. En deux ans, la société a répondu à14 demandes d’intervention d’urgence suite à l´effondrement des puitset des tranchées qui ont été creusées.

 

  • Les programmes communautaires, qui couvrent une gamme étendue de projets, dons et services pour une valeur de près de 2 millions de dollars (75,5 millions de mru) entre 2018 et 2019.

Dans une optique de dialogue social, la consultation des communautés voisines a été renforcée par un engagement direct avec les bénéficiaires. Cela a permis de poursuivre de manière satisfaisante le programme de dons et de services directs qui représente une part non négligeable de l´activité (dons alimentaires, livraison d´eau, soins vétérinaires, transport).

En plus de l´amélioration des niveaux de vie, d´autres actions ont été entreprises dont un programme de formation technique, la formation d’une coopérative, la construction d’un jardin d’enfants à Benichab.

\En 2019, le programme de santé a inclu l’évacuation médicale de 2 personnes, 600consultations à la clinique de Tasiast pour les personnes résidant à moins de 30km de la mine, les soins médicaux de la clinique mobile dans 16 localités, une formation aux soins d´urgence et le don d´une ambulance au centre de santé de Benichab. C´est sans compter enfin les missions de secours qui ont couvert des besoins en sécurité alimentaire et services de santé pour un coût total de 250,000 dollars, soit près de 9,5 millions de MRU.

La Gouvernance d´entreprise :les principes de gouvernance d´entreprise, qui soutiennent la démarche de Kinross en matière de conduite des affaires, ont influencé Tasiast à plusieurs niveaux.

 

En plus de la désignation d´un nouveau conseil d’administration avec des auditeurs indépendants Mauritaniens et membres du conseil, Tasiast s´est penchée sur la question des groupes vulnérables soulevée par des parties prenantes tel que l´IFC et a développé une procédure d’évaluation du risque de travail forcé dans la chaîne d’approvisionnement.

 

La diversité culturelle a enfin retenu une attention particulière, avec un accent marqué pour le recrutement de membres des communautés proches de la mine désormais au nombre de 40.

La participation des femmes s’est de même  accrue, poussée par l’aménagement des conditions de vie sur site. Cinquante d’entre elles travaillent aujourd’hui avec Tasiastet près de soixante-dix avec les sous-traitants. Ceci, dans des métiers tels que l’ingénierie, les services administratifs ainsi que la conduite de camions miniers.

 

Contact: Tasiast_Communications@kinross.com

Nouakchott, 1er Octobre 2020_ Édité tous les deux ans afin de décrire l’approche de la société en matière de responsabilité d’entreprise et ses performances, le rapport de responsabilité sociale de Kinross a été publié cette année sous l’intitulé ‘Rapport de Développement Durable’.

 

La publication d’un rapport sous cette nouvelle désignation tient compte de l’intérêt croissant pour les performances ESG des entreprises (Environnement, Social et Gouvernance). Ces performances sont en effet passées en revue et déterminent le classement des entreprises etleur perception par les parties prenantes.

 

Pour l’ensemble des sites de Kinross, les performances font régulièrement l´objet d´un reporting basé sur l’index GRI (Global Reporting Index). Dans la mesure où ce rapport bi-annuel constitue son principal document d’information non financière,  Kinross a toutefois jugé pertinent d’utiliser la nomenclature ESG pour s’aligner sur les initiatives mondiales tel que les objectifs de développement durable de l’ONU, ou les principes d’activité minière responsable du World Gold Council.

 

Les Performances ESG de Tasiast en Mauritanie

 

Performance de la sécurité au travail : Tasiast a atteint l´objectif symbolique de zéro blessures en 2018 et en 2019, n’a reporté qu´un seul accident avec arrêt de travail.

 

Ce niveau élevéde performance est sans aucun doute lié au programme de gestion des risques critiques qui vise la mise en œuvre de contrôles sur mesure et adaptés, afin d´éviter tout risque de blessure ou de fatalité.Ce programme a été mis en œuvre par Tasiast à la fin de 2017, puis mis à jour en 2019 avec de nouvelles catégories et types de risques. Cinquante risques potentiels ont été passés en revue.

 

Performance environnementale :les performances de Tasiast dans le domaine de la gestion de l’eau, des résidus ou sa maîtrise progressive de la qualité de l’air ou des énergies sont tout aussi exemplaires.

 

La mine de Tasiast étant située dans une zone désertique, tous les processus de traitement ont été conçus pour recycler l´eau, ce qui a permis de réutiliser près de 79% de l’eau en 2018 et 76% environ en 2019.

 

La gestion des résidus de traitement repose sur un système de destruction du cyanure et de transfert de ces déchets vers des installations de stockage et traitement à ciel ouvert. Tasiast a enregistré des performances élevées dans ce domaine à tel point qu’aucun incident reportable n’a été signalé au niveau des digues de ses parcs à résidus lors de la visite d’inspection réalisée par des experts indépendants.

Un audit tri-annuel réalisé en novembre 2019 a permis de renouveler avec succès la certification de Tasiast au Code de Gestion International du Cyanure.

 

Tasiast examine enfin de prèstoutesource de pollution potentielle et 5 stations de contrôle de la qualité de l’air ont été initialement installées sur site. Deux stations supplémentaires ont aussi été acquises l’année dernière pour effectuerdes tests supplémentaires et un suivi de toute la zone clôturée du site.

 

Performance Socio-économique :Tasiast apporte une grande contribution dans ce domaineà travers la création d’emplois durables, la formation, les processus d´achats et d’appel d’offre, le paiement des impôts, ou l’appui communautaire ciblé.

 

  • La création d’emplois durables et de qualité ainsi que sa contribution pour le développement de la main-d’œuvre nationale est l’une despremières prioritésde Tasiast’.

 

En 2019, Tasiast a consacré plus de 1,6 millions de dollars (60 millions de MRU) à la formation des fonctions support,des opérations, à la formation HSE, ouaudéveloppement personnel pour favoriser l’émergence d’un management constitué de nationaux. Cette politique a conduit à réduire le nombre de postes expatriés, le ramenant à 4,5 % de l’effectif total. De plus, la rémunération du personnel comprend d’autres avantages tel que les primes de production, d’assurance maladie et allocations. En 2019, 50 millions de dollars (1,9 milliards de MRU) ont ainsi été dépensés en salaires bruts et avantages sociaux en faveur des  employés de TMLSA.

 

  • En plus de son soutien au développement industriel, Tasiast favorise autant que possible le développement du contenu local afin que ses retombées économiques soient effectives et ré

 

Au-delà du renforcementde capacités des entreprises avec lesquelles travaille Tasiast, sondépartement du ´Supply Chain´ a créé en 2019 un comité chargé d´élaborer une définition précise du contenu local, afin de distinguer les entreprises appartenant entièrement aux  Mauritaniens des autres entités ayant des intérêts étrangers  ou desJoint-ventures.

 

En outre, Tasiast recourt à des entreprises locales de la région pour la fourniture de nombreux services aux communautés tel que la livraison d´eau, les services de transport et pour la collecte de déchets. Par ailleurs d´autres activités tel que la réparationdes clôtures sont réalisées par des coopératives locales. Dans une étude menée en 2018 auprès des communautés vivantprès de la mine, 96% des personnes interrogéestrouvaient ainsi que Tasiast est importante pour l’économie locale.

 

  • En 2019, Tasiast a payé 79,4 millions de dollars au Gouvernement Mauritanien sous forme d´impôts, de taxes, droits et redevances.Les axes d´intervention listés ci-après sont aussi à relever .

 

Une mission menée au Parc National du Banc d´Arguin (PNBA)a conduit à réaliser deux études hydrologiques et de biodiversité, qui ont démontré l´absence d´impact de la mine et de ses forages d´eau sur le PNBA puis ouvert à un partenariat cadre à divers projets scientifiques et sociaux. Un forage d´une valeur de 100,000 dollars (soit 3,7 millions de MRU) a été réaliséà la ceinture verte de Chami.

 

Tasiast a d´autre part fourni d’importantsservices logistiques  pour la réhabilitation des zones d’orpaillage pour un coût deplus de 1, 2 millions de MRU. En deux ans, la société a répondu à14 demandes d’intervention d’urgence suite à l´effondrement des puitset des tranchées qui ont été creusées.

 

  • Les programmes communautaires, qui couvrent une gamme étendue de projets, dons et services pour une valeur de près de 2 millions de dollars (75,5 millions de mru) entre 2018 et 2019.

Dans une optique de dialogue social, la consultation des communautés voisines a été renforcée par un engagement direct avec les bénéficiaires. Cela a permis de poursuivre de manière satisfaisante le programme de dons et de services directs qui représente une part non négligeable de l´activité (dons alimentaires, livraison d´eau, soins vétérinaires, transport).

En plus de l´amélioration des niveaux de vie, d´autres actions ont été entreprises dont un programme de formation technique, la formation d’une coopérative, la construction d’un jardin d’enfants à Benichab.

\En 2019, le programme de santé a inclu l’évacuation médicale de 2 personnes, 600consultations à la clinique de Tasiast pour les personnes résidant à moins de 30km de la mine, les soins médicaux de la clinique mobile dans 16 localités, une formation aux soins d´urgence et le don d´une ambulance au centre de santé de Benichab. C´est sans compter enfin les missions de secours qui ont couvert des besoins en sécurité alimentaire et services de santé pour un coût total de 250,000 dollars, soit près de 9,5 millions de MRU.

La Gouvernance d´entreprise :les principes de gouvernance d´entreprise, qui soutiennent la démarche de Kinross en matière de conduite des affaires, ont influencé Tasiast à plusieurs niveaux.

 

En plus de la désignation d´un nouveau conseil d’administration avec des auditeurs indépendants Mauritaniens et membres du conseil, Tasiast s´est penchée sur la question des groupes vulnérables soulevée par des parties prenantes tel que l´IFC et a développé une procédure d’évaluation du risque de travail forcé dans la chaîne d’approvisionnement.

 

La diversité culturelle a enfin retenu une attention particulière, avec un accent marqué pour le recrutement de membres des communautés proches de la mine désormais au nombre de 40.

La participation des femmes s’est de même  accrue, poussée par l’aménagement des conditions de vie sur site. Cinquante d’entre elles travaillent aujourd’hui avec Tasiastet près de soixante-dix avec les sous-traitants. Ceci, dans des métiers tels que l’ingénierie, les services administratifs ainsi que la conduite de camions miniers.

 

Contact: Tasiast_Communications@kinross.com

About zouerateactu

Check Also

( réactualisé).Sélibabi: Le Président de la République inaugure l’école n°13 du quartier Extension et pose la première pierre de la construction d’un collège

Le Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a inauguré aujourd’hui, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *