Le candidat à l’élection présidentielle de 2024, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a présidé, lundi soir, à Kiffa, capitale de l’Assaba, un meeting électoral, au cours duquel il a présenté les grandes lignes de son programme électoral.

Il a déclaré que les réalisations accomplies au cours des cinq dernières années ont été bonnes, malgré les multiples contraintes et les crises régionales et internationales qui ont traversé cette période.

Il a ajouté qu’au cours du dernier mandat, notre pays a adopté une politique de développement ciblée qui a permis la résilience de l’économie nationale et la maîtrise des équilibres des finances publiques, ce qui a permis à l’économie mauritanienne de connaître une évolution plus favorable que dans d’autres économies de la région.

Le candidat Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani a souligné qu’il entreprendra des réformes vigoureuses pour créer les conditions nécessaires à l’autonomisation des jeunes et au renforcement de leur rôle dans le développement du pays, en créant des possibilités d’emploi, en luttant contre la corruption de manière ferme, en lançant une révolution agricole, en mobilisant tous les efforts pour tirer profit de l’élevage et en améliorant les conditions des travailleurs, en particulier dans les secteurs de l’éducation et de la santé, des membres des forces armées et des forces de sécurité, ainsi que des retraités.

Il a déclaré que sa candidature à la présidence de la République était soutenue par les partis de la majorité, certains des anciens partis d’opposition et un groupe de personnalités de référence qui ont apporté des contributions remarquables à différentes étapes de la construction de la nation.

Il a passé en revue certaines des réalisations accomplies en faveur de la wilaya de l’Assaba au cours de son premier mandat, citant notamment quelque 12 000 familles qui bénéficient aujourd’hui d’une assurance maladie, les 13 000 autres familles auxquelles arrivent les transferts monétaires continus, les 12 000 enfants bénéficiant des cantines scolaires, la construction d’un certain nombre d’écoles et d’établissements d’enseignement secondaire, de barrages, l’approvisionnement de 100 villages en eau potable et la construction de réseaux routiers à l’intérieur de la capitale de la wilaya et entre celle-ci et certains de ses moughataas.

Le candidat Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani s’est engagé à doubler les investissements alloués à la wilaya et à les orienter spécifiquement vers les soins de santé, l’éducation et les infrastructures, à doubler le nombre de familles bénéficiant d’interventions sociales et à construire un centre de formation professionnelle dans la ville de Kiffa.

Il a appelé les habitants de l’Assaba à voter à nouveau pour lui lors des élections présidentielles, dont le premier tour aura lieu le 29 de ce mois, afin de poursuivre le processus de développement et de construction, dont les résultats ont été tangibles au cours du premier mandat.

AMI